Maisons abandonnées

Un site étonnant : 100 photos de maisons abandonnées dans le site de Détroit par Kevin Bauman, photographe américain. 100 photos avec la même rigueur de cadrage, sans présence humaine, si ce n’est les présences de ces maisons plus ou moins cossues comme un témoignage d’une époque fantôme.

“The abandoned houses project began innocently enough roughly ten years ago. I actually began photographing abandonment in Detroit in the mid 90’s as a creative outlet, and as a way of satisfying my curiosity with the state of my home town. I had always found it to be amazing, depressing, and perplexing that a once great city could find itself in such great distress, all the while surrounded by such affluence.”

100abandonedhouses.com

autre regard

Un peu dans le même genre que l’article précédent mais un peu plus dans une démarche “mode”. Caitlin Worthington est une photographe australienne, spécialiste de portraits commerciaux et d’arts graphiques. Elle a débuté dans le monde de la photographie à l’âge de 15 ans. Un exemple avec cette galerie : Colour. (Fubiz)

printemps nocturne

Une branche de prunier en fleur à minuit.

mimosa

Quelques branches de mimosa du jardin. C’est l’annonce du printemps à venir.

un regard sur le monde

Inside Out. Une expérience superbe par JR.

“JR possède la plus grande galerie d’art au monde. Il expose librement dans les rues du monde entier, attirant ainsi l’attention de ceux qui ne fréquentent pas les musées habituellement. Son travail mêle l’art et l’action et traite d’engagement, de liberté, d’identité et de limite.”

JR crée “l’art infiltrant” qui s’affiche, sans y être invité, sur les immeubles des banlieues parisiennes, sur les murs du Moyen-Orient, sur les ponts brisés d’Afrique ou dans les favelas, au Brésil. Des gens qui vivent souvent avec le strict minimum découvrent quelque chose d’absolument superflu. Et ils ne se contentent pas de voir, ils participent. Des vieilles dames deviennent mannequins pour un jour, des gosses se transforment en artistes pour une semaine. Dans cette action artistique, il n’y a pas de scène qui sépare les acteurs des spectateurs. Comme il reste anonyme et n’explique pas ses immenses portraits grimaçants, JR laisse un espace libre pour une rencontre entre un sujet/acteur et un passant/interprète.

JR

Père et fils

Étonnante cette série de photos de Grégoire Korganov. Des pères avec leurs fils. Est-ce leur nudité qui me rend ces photos étranges ? L’ambiguité de cette relation et de ces corps qui se touchent… la fragilité de ces hommes mis à nu… je me rends compte que rarement on voit les pères toucher leurs enfants devenus grands, pudeur, peur de l’intime. Ce qui est acceptable et courant quand la relation père fils est clairement établie, entre autre, par la différence d’âge rend la vision de  ces contacts entre deux peaux adultes, matures, dans leur fragilité, touchante et perturbante. Quels échos cela évoquent-ils ?

épluchures

Epluchures de butternut spaghetti, courgettes, oignon rouge et poireaux, direct compost.

pour Véro

Une photo pour faire rêver Véronique !

au hasard d’un clic

En fouillant le web, tombé là dessus un peu par hasard. Pourquoi je m’arrête, pourquoi je décide de le mettre sur mon blog ? la théorie de chaos. Images incertaines, l’impression d’avoir fait un long chemin avant de me décider, alors oui, j’aime cette démarche, de site en site au point de ne plus avoir quel était le départ… pour arriver à nul part. Le lien qui nous unit n’est que hasard et la logique de cette rencontre fortuite, indescriptible.

Rencontre intéressante : Roméo vendrame

Pub Nike

Nike vient de lancer sa campagne d’affichage pour la FFF. En mettant en avant Éric Cantona, Oxmo Puccino ou encore Marianne, la marque à la virgule essaye tente de redorer l’image des Bleus. Étrangement, les slogans paraissent bien prétentieux. Surtout après le fiasco français lors de la Coupe du Monde 2010…
Après 39 ans de bons et loyaux services, Adidas s’est fait éclipser au profit de Nike pour les équipements de l’équipe de France de football. Les nouveaux maillots sont d’ailleurs prévus pour le17 janvier. voir “Blogopub”

Après ça, c’est un joli travail de typo, simple et impactant. Agence : Leg

Objet du quotidien/18

un petit rayon de soleil dans un velouté de gris et de bleus

Séville/

Quelques images de Séville