Les instantanés ordinaires

Sylvie-Meunier_Avant-que-tu-ne-disparaisses_12

Je suis tombée un peu par hasard dans une librairie de Die sur un livre étrange “Avant que tu ne disparaisses”, délicat et envoutant : une série de photos anciennes au bord de l’effacement, au bord de l’évanouissement, sur papier blanc ou, au contraire, disparaissant sur un papier noir juste accompagnés d’un texte d’introduction et d’un poème. Impression subtile, objet précieux. Chaque photo nous rappelle une photo trouvée, oubliée au fond d’une boîte, famille, oncle, ancêtre dont on a perdu le nom. Superbe nostalgie…

Sylvie Meunier collecte depuis des années des photographies vernaculaires.  Ces images d’amateurs, pauvres et imparfaites, forment le matériau privilégié
de son travail. Elle utilise leur banalité et leur déracinement comme un espace quasi-vierge de narration.
Alors que la période contemporaine réclame l’illusoire solidité du visible  et la trompeuse constance du voyant, Sylvie Meunier revendique  la nécessité du peu, des miettes, de la perte et du temps qui passe.

http://www.instantanesordinaires.net/

Akatre

Akatre

Akatre. Akatre a été fondé en 2007, à Paris, par Valentin Abad, Julien Dhivert et Sébastien Riveron. Le trio travaille principalement autour de l’identité visuelle dans l’art, le culturel, la musique, la mode et le luxe. Les étudiants adorent et c’est plutôt bien fait.

Akatre

Dominique Conil

Dominique Conil

Dominique Conil, un peu par hasard, je suis tombée sur son travail. Photographe basée à Paris, elle a une approche très sensible et sensuelle de la photo. Elle travaille en argentique et développe elle même ses films et photos. C’est plein de sensibilité et subtilité. C’est simple. C’est joli. J’aime. Voilà

Dominique Conil

David Piocchiottino

www.davpic.com:absence:

David Piocchiottino, un photographe français qui photographie les États-Unis. Photographe de mode aussi sur http://dpicchiottino.com/. De ses photos émanent une atmosphère étrange, en clair obscur, pleines de silences et d’absences étonnamment présentes. des photos qui s’approchent de la peinture flamande.

David Piocchiottino

KesselsKramer Publishing

kesselskramerpublishing.com:catalogue:in-almost-every-picture-13:

KesselsKramer Publishing. KesselsKramer is a company which aspires to do things differently in the field of communications. In images and words, it finds new ways of expressing creativity through printed matter. Each book or magazine expresses their personal passions, whether that passion is a collection of found photographs, short stories or a celebration of unusual artworks.

Et aussi, une collection nommée “In almost every pictures”. 13 ouvrages qui reprennent des “tics” photographiques. photos amateurs, séries absurdes, photos trouvées, redondances visuelles, séries absurdes. Un des ouvrages cite, par exemple, une série de photo ou le pouce du photographe est présent sur la photo. Trouvé par “la cuisine du graphiste”

Kesselskramer Publishing

 

Vivian Maier

Vivian Maier

Vivian Maier. L’incroyable histoire d’une mystérieuse inconnue, photographe reconnue aujourd’hui comme l’une des plus grandes Street Photographers du 20ème siècle. Née à New York, d’une mère française, avant de résider à Chicago, Vivian Maier était inséparable de son Rolleiflex et prit tout au long de son existence plus de 100 000 photographies sans jamais les montrer. Pour être libre d’exercer son art quand elle le voulait, Vivian Maier fut une nanny excentrique toute sa vie. Cachées dans un garde-meuble, c’est par hasard que John Maloof mit la main sur les photos de Vivian Maier en 2007. Depuis, il n’a cessé de chercher à mettre en lumière son travail et les expositions se multiplient partout dans le monde. et un film a été réalisé en juillet 2014 de Charlie Siskel, John Maloof “À la recherche de Vivian Maier”.

À regarder aussi sa série d’autoportraits noir et blanc. Superbe.

Vivian Maier

et aussi sur

Artsy’s Vivian Maier page

The brown sisters

The-Brown-Sisters-2000

“Quatre soeurs photographiées chaque année pendant 36 ans”
Chaque année, c’était le rituel des “Brown Sisters”. Pendant 36 ans, ces quatre soeurs ont été prises en photo. En filigrane, le passage du temps capturé par le remarquable travail du photographe Nicholas Nixon. Merci Zaza pour ce lien !

www.konbini

Made not Manufactured

stevekenward.com:Made-Not-Manufactured

Steve Kenward, photographe (Anglais ?) a réalisé cette série sur des artisans. Assez classique mais toujours assez agréable à regarder.
“Meeting the makers – highlighting some of the talented craftspeople that the UK has to offer. People that use traditional crafts to make something that still has relevance today. They are passionate about what they do and take care in everything they produce. ” Et assez passionnant de voir que ces métiers là existent encore.

Steve Kenward

Le goût de la couleur

Un tirage de Bernard Plossu

Un tirage de Bernard Plossu

Bernard Plossu, le goût de la couleur, une exposition du travail en couleur du photographe français jusqu’au 6 octobre au Pavillon populaire de Montpellier. Quelque 240 clichés dont plus des deux tiers sont inédits rassemblent « toutes les facettes et tous les usages du médium photographique couleur que l’artiste a développé au fil de ses voyages sur les routes d’Europe et d’Amérique (…) de ses premières photographies en amateur au Brownie Flash dans le Paris de la fin des années 1950 à ses clichés à l’objectif de 50 mm sur boîtier Nikkormat au Mexique et au Nouveau-Mexique durant les décennies 1965-1985, en passant par sa pratique des appareils-jouets (Agfamatic, Instamatic, panoramique Prestinox) des années 1990-2010 qui l’a rendu célèbre », écrit Marc Donnadieu, le commissaire de l’exposition. (médiapart). Les tirages au charbon des laboratoires Fresson, un procédé en quadrichromie plein de poésie et de douceur donnent cette qualité si particulière aux photos.

Bernard Plossu

Berndnaut Smilde

berndnaut.nl

Berndnaut Smilde, photographe, Amsterdam. Une démarche artistique et poétique. Un nuage enfermé dans une pièce, deux espaces contradictoires

“Berndnaut Smilde’s work often draws upon the physical presence of transitional spaces. Places such as corridors, elevators, staircases and balconies interest Smilde as spaces that exist to be in between. This interest also branches out into the possibility of how a given space might be in between states of construction and deconstruction.” (Tristan Hessing, MOOT) 

Berndnaut Smilde

 

It’s beautiful because one likes it

It’s beautiful because one likes it, un magnifique titre pour le Tumblr d’Emilie Lamy, photographe entre autres. j’aime beaucoup son approche systématique. Objets posés là au centre de l’image que le cadrage révèle dans leur incongruité, leur évidence, leur banalité. Des images vides et en même temps pleines de notre absence.

It’s beautiful because one likes it

Maddie suite

Alors, la suite de ce phénomène. Donc, c’est quelqu’un qui aime beaucoup les chiens et aussi son chien qui est une chienne est l’occurrence. D’ailleurs il la photographie à tout bout de champs et dans toutes les positions et c’est très rigolo. Déjà ça, suffirait à me le rendre extrêmement sympathique. Mais il voyage aussi à travers les Etats Unis et interview systématiquement une personne par jour. Je lui laisse la parole :

“This Wild Idea was a year long documentary that traversed all 50 states for an entire year. With my best friend Maddie (the dog!) we drove over 65,000 miles together. This project was about celebrating the everyday. It was about meeting folks and learning to love our neighbor along the way. Each day along the way I met 1 new person and told their story through photography and oral histories.
Et là, c’est vraiment bien, ergonomie très simple et efficace, une série de photo avec cadrage frontal assez systématique de la vie de ces gens, de leurs décors et détail de leur histoire et quotidien, plus un audio de leur rencontre. C’est sincère, humain, universel. Je m’y perdrais volontiers. Cela s’appelle This Wild Idea. Même processus aussi sur des témoignages de gens et de leur chiens, sympa mais sujet un peu plus “fermé”.
This Wild Idea