Connect étapes

Capture d’écran 2016-05-30 à 09.50.44

Connect étapes, un site de la bien connue revue Étapes qui nous offre une interface de publication pour mettre les travaux de designers en avant. Simple, intuitif, on peut soumettre un projet. Est-ce qu’il y a une sélection ? Qui la fait ? À suivre…

Connect Étapes

The noun project

noun_78485_cc

The noun project : un site où on peut trouver n’importe quel icône, symbole, picto ou émoticone. Il est très riche et bien fait. On peut faire une recherche par nom et télécharger le picto choisi en s’inscrivant, soit en payant des royalties soit gratuitement et/ou don à l’auteur. On peut aussi télécharger le crédit pour le mettre dans les documents.
On peut aussi chosir une formule abonnement et pour 99 dollars par an, on a un accès illimité à la “pictothèque”.
La bibliothèque est mis à jour régulièrement et on peut aussi devenir contributeur.

Dog by Amanda Wray from the Noun Project

The noun project

Canva, design school ?

Canva design school

Canva… un mail reçu me proposant de rajouter à mes liens une liste de typographes répertoriés par le soin de “Canva”. Dans ce cas, je vais toujours jeter un coup d’œil pour voir ce que l’on me propose. Canve, c’est une espèce d’ovni, pas inintéressant et atypique :
“an online design tool that made it easy for students and teachers to create their own yearbooks. They soon realised that the technology they’d developed could be used much more broadly. After searching far and wide, they launched Canva”.

C’est à la fois, si j’ai bien compris, un blog sur le design avec des références plutôt internationales et anglo-saxonnes (la start-up est Australienne), une série de tutoriaux sur le design, un outil de conception pour des supports graphiques proposés à la vente par abonnement mensuel, et c’est là que ça coince un peu de mon coté, étant naturellement un peu allergique à un graphisme “préfabriqué”, impersonnel et interchangeable. Mais il faut reconnaître que leur site est bien fait, leurs références intéressantes, un outil assez complet entre pédagogie, tutoriaux, veille et culture visuelle, blog et cet outil d’aide à la création payant, une sorte de “indesign avec du contenu”. En tant que photographe, graphistes ou illustrateurs, vous pouvez proposer votre travail ou une collaboration… (système de royalties ?)

Bon, je ne suis pas sûre que, du point de vue d’un graphiste, cela soit très défendable… mais il faut reconnaître que l’outil est pas mal fait. C’est certain qu’à l’heure de “l’ubérisation” de l’économie, il faut être plus qu’attentif à ce phénomène et observer de près ce genre de tendances pour en analyser les conséquences sur nos métiers.

Allez jeter un coup d’œil :
Canva et là aussi : designschool/canva, pour la partie blog

Et puisque que c’était l’origine aussi de leur proposition par mail, la liste de 15 designers typographes :
http://www.pampatype.com/
http://www.latinotype.com/
http://www.positype.com/
http://www.urtd.net/
https://haraldgeisler.com/
http://www.noelleu.com/
http://www.mikeabbink.com/
http://wordsarepictures.co.uk/
http://gabthompson.com/
http://www.hvdfonts.com/
http://www.paulgonzalez.co/
http://okaytype.com/
http://typeterrance.com/
http://www.ceoc723.com/
http://fostertype.com/

 

 

Akatre

Akatre

Akatre. Akatre a été fondé en 2007, à Paris, par Valentin Abad, Julien Dhivert et Sébastien Riveron. Le trio travaille principalement autour de l’identité visuelle dans l’art, le culturel, la musique, la mode et le luxe. Les étudiants adorent et c’est plutôt bien fait.

Akatre

Hover states

site de sites

site de sites

Hover States. Encore un lien bien sympa de mes étudiants.
“Hover States is a collection of what’s new & interesting in user interface and interaction design. It’s curated by Animade, a London-based animation and interactive production company. The goal of Hover States is to serve as a source of inspiration for designers and developers and to showcase the amazing things people are doing on the web.”

Le plus : on peut voir directement dans le site un animation qui nous permet de découvrir l’interactivité et la structure du site. C’est cool.

Hover states.

Graphic porn

Graphic-porn

Graphic porn. Je pense que tous nos étudiants connaissent dans la mesure où je retrouve cet esprit dans pas mal de maquettes. C’est simple, assez cohérente. J’ai essayé de retrouvé des infos sur l’auteur de ce tumblr, Benjamin Devine, mais pas si facile. Il a son site (page d’accueil assez sympa) mais pas de contenu, un autre tumblr mais pas trop de contenu non plus et plus, de petites animations… Mais rien ou très peu sur ce qu’il est. Au final, c’est un étudiant en design à Wellington, Nouvelle Zélande. En tous cas, c’est bien sympa et inspirant.

Graphic-porn

KesselsKramer Publishing

kesselskramerpublishing.com:catalogue:in-almost-every-picture-13:

KesselsKramer Publishing. KesselsKramer is a company which aspires to do things differently in the field of communications. In images and words, it finds new ways of expressing creativity through printed matter. Each book or magazine expresses their personal passions, whether that passion is a collection of found photographs, short stories or a celebration of unusual artworks.

Et aussi, une collection nommée “In almost every pictures”. 13 ouvrages qui reprennent des “tics” photographiques. photos amateurs, séries absurdes, photos trouvées, redondances visuelles, séries absurdes. Un des ouvrages cite, par exemple, une série de photo ou le pouce du photographe est présent sur la photo. Trouvé par “la cuisine du graphiste”

Kesselskramer Publishing

 

Cocorico !

Atelier Letterpress Cocorico

Atelier Letterpress Cocorico. Un matin j’ai reçu une très jolie carte d’une imprimerie “typographique” qui revendique l’impression en letterpress et qui est située à Sallanches en Haute-Savoie. Un joli projet dont je vous laisse lire l’introduction (en plus c’est bien écrit) :

“Pour les amoureux de l’encre, des beaux papiers & de l’artisanat.
Situé en Haute-Savoie, notre atelier imprime de manière traditionnelle, du petit au moyen tirage, faire-part et cartons d’invitation (mariage, naissance, baptême, bar mitzvah…), cartes de visite et de correspondance, papeterie pour entreprises et particuliers, ou tout autre demande aussi originale soit-elle…  Se moquant bien des tendances de l’ère du tout numérique, nous avons fait le choix du plus ancien procédé d’impression : l’impression typographique, ou letterpress pour les initiés, dont le principe utilise une forme imprimante en relief. Imprimerie de labeur des temps modernes, le cliché (en polymère ou magnésium) a remplacé les caractères mobiles, qu’ils fussent de bois ou de plomb ! C’est mère-grand qui va être contente ”

Le site est bien fait, clair et surtout appétissant. J’aime bien cette idée de revenir à des méthodes traditionnelles d’impression qui valorisent le papier, la qualité et un certain raffinement.
Atelier Letterpress Cocorico.

 

Art of the title

the art of the title

Un site qui regroupe tous les génériques de film, classé par titres, par genre ou par designers. Bien foutu

The art of the title

Semplicelabs

Semplice

Dear creative professionals, we love you.
Ça commence comme ça et c’est plutôt bien. Semplice, c’est une plateforme wordpress qui accueille des sites portefolios. Customisable, dynamique, place à l’image, déplacement vertical. Bref, ça change un peu des sites de Cargo collective. Autre chose, Simplice ne propose pas un abonnement mais un prix d’achat de 79 dollars. Cool.

Semplice

Simon Walker

Simon Walter

Simon Walker, Typographe, illustrateur, Austin, Texas. Rétro et bien fait.

Simon Walker sur Flickr, Dribble et son site

16 ans, fou de logos

Jorgen Grotdal

Jorden Grotdal, un designer de 16 ans (Norvège) ! J’ai du mal à le croire. Une quantité incroyable de logos et de déclinaisons. D’accord, l’ensemble tourne toujours un peu dans le même esprit retro-moderne mais c’est super riche et très bien maîtrisé.

Jorden Grotdal